Journal La Nation : La société Easypark procèdera à une centaine de recrutement de plusieurs agents qui vont travailler sur ce projet de gestion de parking dans la ville. De l’emploi pour les personnes des bas quartiers qui se rendent utiles par ce travail. Fruit du concept partenariat public-privé au niveau de la Commune urbaine d’Antananarivo, ce projet crée des emplois et soutient, dans cette optique, la politique d’insertion professionnelle des jeunes de la municipalité. La ville compte plusieurs milliers de sans-emploi mais le projet géré par la société Easypark contribuera à la réduction de ce chômage qui frappe de plein fouet la municipalité. Le projet apportera aussi l’innovation dans la ville et participera au redressement de l’image de la capitale.

Edition du

27/04/2015
N° 865

 

Recherche Journal

Archive Economie

2,8 millions USD pour développer l’engrais guano

31/10/2013

Le marché biologique est très peu exploité à Madagascar. Or les produits notamment biologiques sont très prisés à l’extérieur. La société Guanomad, fabricant reconnu d’engrais biologique à base de guano a reçu un financement à hauteur de 2,8 millions de dollars de l’Africa Agriculture Fund ou AAF SME pour développer ses produits pour une conquête du marché international.

Dans la perspective de « Guanomad Rebirth », l’entreprise s’est alliée à ce partenaire financier afin de mettre en place leurs nouvelles stratégies, étant donné que la demande est en hausse en ce qui concerne l’engrais organique. Eric Rajaonary, Chief executive officer (CEO) de Guanomad explique. « Le Guanomad rebirth est un nouveau souffle qui s’inspire de nouvelles stratégies sur les activités de Guanomad. La présence de AAF SME dans notre capital a pour objectif, d’aider à réaliser notre stratégie, c'est-à-dire l’amélioration des services, la diversification des produits, la satisfaction de nos clients, la mise en œuvre notre plan de gestion environnemental et l’amélioration de l’appareil de production. Nous avons fait appel à ce partenaire financier pour mettre en œuvre ces nouvelles stratégies. Nous devons satisfaire la demande en quantité et en qualité de nos produits. Aujourd’hui, le développement à l’international est incontournable. Donc ces reformes sont une opportunité pour répondre aux normes internationales afin d’améliorer notre performance économique aussi bien que notre impact social et environnemental ». Cet appui financier va servir d’exemple pour le marché local et de démontrer que le marché biologique porte ses fruits même si celui-ci est peu développé à Madagascar à raison de 10.000 ha seulement. La demande est grandissante selon le CEO de Guanomad et celui-ci va prioriser le marché africain en raison de sa proximité, sa présence dans le réseau Africa Leadership Network, qui est un réseau africain regroupant d’entrepreneurs prêts à faire affaire.
Ce n’est que le début…
Ces investisseurs africains notamment l’AAF SME sont présents dans le continent africain et se spécialisent dans le domaine de l’agriculture. Ainsi, ce partenariat avec Guanomad sur 5 ans n’est que le début, selon les responsables de l’AAF SME lors de la conférence de presse organisée par Guanomad hier au Carlton Madagascar. « Nous espérons que ce partenariat avec Guanomad n’est que le début de notre intervention et nous désirons travailler avec d’autre entreprise à Madagascar. Nous aidons les entreprises comme Guanomad surtout dans le [team management] mais nous n’achetons pas la société », souligne le responsable de l’AAF SME. Les partenaires financiers comme l’AAF SME sont fiers de travailler avec les entreprises qui promeuvent la sécurité alimentaire surtout dans le continent africain comme l’a indiqué le responsable de l’AAF SME même. Après une étude approfondie sur les activités de Guanomad qui ont duré presque une année, ils ont décidé d’investir cette somme colossale pour promouvoir la production d’engrais à base de guano. Notons que l’engrais Guanomad possède actuellement 7 produits qui sont adaptés aux types de culture à Madagascar comme les potagers, les céréales (riz et maïs), les arbre fruitiers, les feuilles et gazons etc..

Racl.R
Tag :

L’opinion ne peut s’empêcher de se poser cette question quand on constate l’engouement qui s’empare des explorateurs miniers opérant légalement ou non. En outre, l’existence de diverses pierres précieus ...

L’Etat a promis de mettre en place une politique de logement pour que les Malagasy puissent avoir accès à des logements décents. Seulement, la question que l’on peut se poser est de savoir si réellement ...

Il semble que la politique de l’Union européenne et sans doute des autres bailleurs de fonds partenaires de Madagascar est clair concernant le déblocage des fonds. Il n’y aura pas de fonds sans programme. ...

Suite à une visite de l’Ambassadeur iranien Moniri Nik Mahammad, avec le ministre malgache en charge des Mines et du pétrole, Joeli Valérien Lalaharisaina, la semaine dernière, l’Iran serait inté ...

La Direction générale des Impôts (DGI) manque de personnel pour couvrir toute l’île. Actuellement il y a environ 315 contrôleurs des impôts et 256 agents des impôts qui travaillent dans ...

Beaucoup de citoyens clament aujourd’hui que le développement doit être basé sur les diverses communes réparties dans tout Madagascar. Les débats actuels au niveau de la population font ressortir ...

Les économistes malagasy restent ouverts dans leurs opinions sur la situation des affaires de l’Etat. Selon Hugues Rajaonson, économiste du Cercle de Réflexion des Economistes Malgaches (CREM), il est fort pro ...

Qu’est-ce que les Malgaches ne sont-ils pas en train de subir en ce moment ? Insécurité, chômage, délestage, maladies. Et voilà que pour se nourrir, ils doivent se tourner vers des produits d’expo ...

La manifestation des employés de l’unité sucrière SUCOMA de Morondava s’est dégénérée depuis quelques jours en casse et en atteinte à la vie des dirigeants de l’usine. En eff ...

L’or rose de Madagascar commence à perdre de sa notoriété car la production de crevettes n’a cessé de diminuer d’année en année selon le constat des statistiques sur cette filière. ...