Journal La Nation : La société Easypark procèdera à une centaine de recrutement de plusieurs agents qui vont travailler sur ce projet de gestion de parking dans la ville. De l’emploi pour les personnes des bas quartiers qui se rendent utiles par ce travail. Fruit du concept partenariat public-privé au niveau de la Commune urbaine d’Antananarivo, ce projet crée des emplois et soutient, dans cette optique, la politique d’insertion professionnelle des jeunes de la municipalité. La ville compte plusieurs milliers de sans-emploi mais le projet géré par la société Easypark contribuera à la réduction de ce chômage qui frappe de plein fouet la municipalité. Le projet apportera aussi l’innovation dans la ville et participera au redressement de l’image de la capitale.

Edition du

27/04/2015
N° 865

 

Recherche Journal

En finir avec la faim en Afrique d’ici à 2025

La FAO en collaboration avec le gouvernement tunisien convoquera la 28ème Session de la Conférence Régionale de la FAO pour l’Afrique à Tunis du 24 au 28 mars 2014. Cette rencontre se focalisera sur les réels défis de l’Afrique en matière d’alimentation et se pencheront sur les questions relatives l'état actuel et des perspectives de l'alimentation et de l’agriculture en Afrique.

D’ici 2025, la faim en Afrique devrait prendre fin car les dirigeants africains et internationaux discuteront sur la thématique« Vers une renaissance africaine : un partenariat renouvelé en vue d’une approche unifiée pour en finir avec la faim en Afrique d’ici à 2025 dans le cadre du Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (PDDAA). Le sujet de la jeunesse africaine dans le secteur agroalimentaire et le développement rurale ainsi que la situation de l’alimentation et de l’agriculture dans les régions d’exécution du PDDAA sera abordé et ce, avec un éclairage particulier sur les petits exploitants agricole et l’agriculture familiale y seront abordés.
Cette Conférence rassemblera les ministres de l’agriculture, de hauts cadres des gouvernements des pays de la région ainsi que des représentants de la société civile et les partenaires. Madagascar a toute les raisons de réussir dans le domaine de l’Agriculture vu son potentiel et sa vocation agricole. Malgré les efforts déployés depuis plusieurs années, les zones rurales n’ont pas pu sortir de leur situation de pauvreté. Cette conférence régionale sera l’occasion pour le ministre de l’Agriculture malagasy et sa délégation d’en tirer profit des expertises pour les appliquer à Madagascar.
Inciter les jeunes
En parallèle, il y aura une manifestation afin de présenter aussi quelques études de cas et d’exemples d’intervention de la FAO dans le développement de l’aquaculture et de l’élevage en Afrique. Elle permettra aux participants, d’après le communiqué de presse de la FAO, de réfléchir aux moyens d’intégrer les enseignements tirés des expériences notamment celles du Kenya et du Nigéria dans ces deux secteurs. Les recommandations porteront principalement sur les questions de savoir comment encourager les jeunes à s’engager à travailler dans ces secteurs. Une table-ronde ministérielle donnera la possibilité d’échanger des informations sur les mesures qui ont été prises pour en finir avec la faim en Afrique et portera notamment sur le Fonds fiduciaire africain de solidarité, la synergie des stratégies, la promotion de l’emploi des jeunes et la deuxième Conférence Internationale sur la nutrition (CIN-2). Dans un monde qui évolue vite, dans les 10 prochaines années, verra-t-on la faim éradiquée à Madagascar ? On est en droit d’être sceptique dans la mesure où les financements sont souvent affectés à d’autre fin que celle de leur imputation finale. Beaucoup de compatriotes vont alors crever de faim d’ici 2025 et il ne reste plus que les plus forts. Et effectivement, on pourra croire que la faim est … vaincue.

Racl.R
Tag :