Journal La Nation : « La Nation » le quotidien d'informations et d'actualités, est un journal quotidien de 16 pages minimum au format standard des quotidiens Nationaux de la place. Elle est déjà sur le marché, présente à Antananarivo et dans les provinces.

Edition du

28/08/2014
N° 662

 

Recherche Journal

Les deux présumés assassins arrêtés

Concernant l’affaire du meurtre d’une Chinoise dont le corps a été découvert le jeudi 17 juillet à Soamanandrariny, la police a enfin mis la main sur deux individus d’une trentaine d’années. La piège tendue par la brigade criminelle a permis aux membres de celle-ci d’arrêter Haja et Lalaina, impliqués dans le meurtre de la ressortissante chinoise, Xiao Hong, âgée de 42 ans.

Inona moa no nanenjehan’ny fitondrana Tetezamita ny onjampeo Free-FM ary koa ny nikarohan’ny mpitondra tamin’izany fotoana lalana hamelezana ny gazety La Nation, raha tsy io resaka Air Madagascar io! Efa tamin’izany fotoana izany no nilazan’ny Free-FM sy ny La Nation fa hampiditra fatiantoka ho an’ny kaompania Air Madagascar ny fividianana ireo Airbus roa ireo ary tsy hitondra tombotsoa velively ho an’ny Malagasy mihitsy. Marihana eto fa ny Free-FM sy ny La Nation irery ihany no sahy nilaza izany mialohan’ny nividianana ireo fiaramanidina roa ireo; ny sisa rehetra kosa nidoka ny fahazoana ireo Airbus ireo. Nanevateva ny Free-FM sy ny La Nation mihitsy aza ny hainoamanjery sy ny mpanao gazety sasany.

Beaucoup de Malgaches se posent déjà la question si Hery Rajaonarimampianina va pouvoir terminer son mandat. Dans les conditions actuelles, il y a peu de chance. Certains prédisent déjà une chute imminente, tellement la gouvernance HVM est marquée par de nombreux foyers de tension et diverses maladresses. D’autres estiment que le compte à rebours a déjà commencé pour le régime. Hery Rajaonarimampianina serait déjà conscient qu’il va tomber dans un proche avenir. Toutefois, il lui reste plusieurs autres cartes pour sauver son régime.

L’étau se resserre autour de la grève du personnel d’Air Madagascar. Les agents de cette compagnie nationale ne lâchent pas prise et décident de renforcer leur mouvement. Les personnels techniques d’Air Madagascar n’interviendront pas à la réception de quatre avions de compagnies étrangères prévus pour atterrir au pays aujourd’hui. A l’origine de cette crise qui frappe la compagnie aérienne malgache serait le laxisme et l’incompétence de ses dirigeants. Hery Rajaonarimampianina quant il était président du Conseil d’administration d’Air Madagascar, en faisait partie.

Les attaques mortelles se multiplient à travers le pays actuellement. De plus en plus de politiciens sont convaincus que ce phénomène est lié à l’incapacité des dirigeants à mettre en place un véritable Etat de droit et à lutter contre la pauvreté. D’où la sensation d’une véritable anarchie marquée par l’insécurité grandissante.

Les discours successifs d’ouverture des Assises nationales du Barreau de Madagascar ont permis de faire un constat sans complaisance sur la situation du respect du Droit en général et de la liberté en particulier à Madagascar. Les interventions respectives du Bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Hubert Raharison, du président de la République, du ministre de la Justice et d’un représentant du PNUD, tout en donnant un panorama sans fards des réalités malgaches, étaient des occasions idéales pour apprécier à leurs justes mesures les rôles et les défaillances de tous à propos de la recherche d’une bonne administration de la Justice.

Neken’ny fitondram-panjakana Malagasy ihany ny hiantsonan’ilay sambo lehibe “Baltic Marcur” tao amin’ny seranan-tsambon’i Toamasina, raha tsy nekena kosa izany, tamin’ny fotoana nahatongavany teny amin’ny fari-dranomasina tsy lavitra ity tanana ity. Araka ny fantatra dia ny marainan’ny omaly talata 27 aogositra no nihantsona tao amin’ny seranan-tsambon’i Toamasina ity sambo rosianina izay nandalo tany Monrovia renivohitry Liberia ity.

Heloka maro no iampangana an’i Lalaina sy Haja izay voasambotry ny polisy noho izy ireo voarohirohy ho isan’ny namono ilay sinoa vavy hita faty teny Soamanandrariny herinandro vitsivitsy lasa izay. Ny angom-baovao sy ny vela-pandrika nataon’ireo mpitandro filaminana no voalaza fa nahatratrarana azy roalahy ireto. Misy fifandraisana tamin’ilay sinoa vavy nisy namono ihany koa izy roalahy ireto satria araka ny fanadihadihan’ny polisy dia efa nivarotra andramena tamin’ity farany izy ireo.

Tovolahy iray, tokony ho 23 taona avy any amin’ny faritra Atsimo Atsinanana raha araka ny filazany no nikasa hanolana vehivavy telo teny amin’ny tananan’ Ampahimanga Ambohimanambola ny alatsinainy hariva. Saika niharan’ny fitsaram-bahoaka ity tovolahy ity raha tsy teo ny mpitandro ny filaminana niaro azy.

Nandritra ny hetsika manokana nataon’ny mpitandro filaminana avy ao amin’ny polisim-pirenena tany Mahajanga no nahafatesan’izy ireo ny jiolahy iray isan’ireo mpanao fanafihana mitam-piadiana. Niainga tamin’ny fanadihadiana sy loharanom-baovao avy amin’ny olo-tsotra no nahafantarana ny toerana misy ireo jiolahy ireo. Efa andian-jiolahy mihitsy izy ireo satria miisa 10 mahery no tazana tao amin’io toerana io. Ny 4 ihany anefa no voasambotra ary ny iray kosa voatifitra noho izy saika hamaly ireo mpitandro filaminana. Tafaporitsaka kosa ireo ambiny.

Misy zavatra maniry amin’ny lohany. Sahirana mafy ny renin’ity zaza ity, ary mila vonjy amin’ireo tsara sitra-po, noho ny fahasamponana mahazo ny zanany. Araka ny fanazavany dia “vao teraka mantsy i Idroguez dia efa nisy fahasamponana teo amin’ny lohany. Saingy tany amboalohany dia kelikely ihany ilay izy, fa arakaraky ny fitomboan’ilay zaza dia nitombo ihany koa io fahasamponana io”.

L’entretien des routes a été délaissé depuis quelques années. Il se trouve qu’actuellement, leur état se dégrade inexorablement. Pourtant, le Fonds d’Entretien Routier ou FER est là pour assurer l’entretien. Un nouveau statut du FER est sorti, suivant le décret n°2014-788 du 17 juillet 2014. Il faut rappeler que selon son statut, le FER a été toujours administré par un Conseil d’orientation de l’entretien routier (COER). Toutefois, ce FER est orphelin de son COER depuis 2010.