Journal La Nation : « La Nation » le quotidien d'informations et d'actualités, est un journal quotidien de 16 pages minimum au format standard des quotidiens Nationaux de la place. Elle est déjà sur le marché, présente à Antananarivo et dans les provinces.

Edition du

20/12/2014
N° 760

 

Recherche Journal

Une nouvelle boutique à Faravohitra

Une nouvelle boutique vient d’ouvrir ses portes à Faravohitra. Cette boutique qui se trouvait au box n°18 de Rainbow Center Analakely auparavant est maintenant transférée à Faravohitra à ex-Kabaloo depuis un mois à peu près. Située dans un endroit calme et sécurisé, les clients auront aussi droits à un accueil chaleureux, le tout dans un cadre convivial. Tous les articles sont des produits en édition limitée ou série exclusive. La boutique est ouverte du lundi au samedi jusqu’à 19h.

Nentina tamin’ny helikôptera ny filoha teo aloha, Marc Ravalomanana, namonjy ilay fihaonan’ireo filoha dimy lahy teny Ivato. Samy manana ny fomba fahitany azy ny tsirairay avy; mba manana ny heviny eo anatrehan’izany koa ny Kof’Roc. Ny tsy azon’iza lavina aloha dia nomelohan’ny Fitsarana ny filoha teo aloha. Marina tokoa fa Fitsarana Politika tahaka misy amin’izao fotoana no nitsara azy kanefa olo-meloka eo anatrehan’izay Fitsarana izay foana aloha ny tenany.

Le Sommet à cinq ne pouvait pas tout de suite déboucher sur un consensus définitif. Le contraire aurait étonné. Ils avaient tous des choses à dire. C’est sûr. Ce n’est pas une réunion d’une journée qui suffira à Hery Rajaonarimampianina, Albert Zafy, Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina pour exprimer ce qu’ils ont au fond de leur cœur et ce qu’ils pensent de l’avenir politique du pays.

Le Conseil œcuménique des Eglises chrétiennes (FFKM) a franchi la première étape de son processus de réconciliation nationale. La tenue, hier, du « sommet à 5 » a permis de décrocher une amnistie des détenus politiques d’ici la fin de l’année 2014 avec l’aval de Hery Rajaonarimampianina.

La chaîne publique fait l’objet d’un audit actuellement. C’est le moment de voir de plus près la gestion de la TVM où le flou règne souvent alors que la télévision nationale est censée assurer une mission de service public. Service public ou service Etatique ? Les téléspectateurs et les auditeurs de l’audiovisuel public sont en droit de se poser des questions sur la véritable mission de la radio nationale et de la télévision nationale.

La rencontre des cinq chefs d’Etat qui a eu lieu hier sous l’égide du FFKM au Centre de Conférence Internationale d’Ivato rappelle et donne une impression de déjà vu. Tout au début de la Transition en l’an 2009, le duo Andry Rajoelina-Monja Roindefo vivait les mêmes handicaps et les mêmes carences en matière de conduite des affaires étatiques que le régime conduite par Hery Rajaonarimampianina qui traîne comme un boulet un gouvernement Roger Kolo qui n’arrive pas à décoller.

Mampiteny ny moana amin’izao an-katoky ny fety izao, ny fitoharan’ny fifamoivoizana. Na aiza na aiza aleha eto an-drenivohitra dia fitohanana lavareny no mitsena anao. Manoloana izany dia nanapa-kevitra ny ao amin’ny polisim-pirenena misahana ny fifamoivoizana fa hatevenina ary ampina polisy 35 ny eto an-drenivohitra handrindra ny fandehan’ireo fiara maro dia maro ireo.

Anisan’ny mbola mila ezaka lehibe ny fiarovana ny zon’ny Malagasy amin’ny fananan-tany. Vonona hamaha izany olana izany ny Winners Company, orinasa iray mahaleo tena izay mifanolo-tanana amin’ny fitondram-panjakana kanefa miasa ho an’ny vahoaka malagasy. Anisan’ny imasoan’ity orinasa ity ny fampahafantarana ny vahoaka ny zo ananany amin’ny fananan-tany .

Na dia efa nisy aza ny lalàna navoaka ny amin’ny tsy tokony hanapahana intsony ny hazo sapin maniry mandrakotra ny tanety dia tsy vitsy ireo mbola minia mandika izany lalàna izany. Tsy mahalala ny lalàna navoakan’ny ministera ve izy ireo sa minia mandika izany noho ny tsy firaharahana fotsiny izao ? Raha ny zava-misy ao an-tampon-tananan’i Taolagnaro dia toy ny tsy misy ny fandrarana ny fikapana hazo “sapin” atao hazonoely.

Mitohy hatrany ny ady ataon’ny Polisim-pirenena aminy sinto-mahery, harom-paosy ary fanendahana amin’izao an-katoky ny fetin’ny Noely sy ny faran’ny taona izao. Efa-dahy indray no voasambotry ny Polisy avy ao amin’ny Commissariat Central Tsaralalana. Ny telo tamin’izy ireo dia voasambotra ny alakamisy, 18 desambra lasa teo, ny roa teny Soarano ary ny iray teny amin’ny “Petite-vitesse”.

D’après les résultats d’une enquête à haute fréquence par téléphonie mobile réalisé par l’INSTAT et la Banque mondiale, avec l’aide du CREAM auprès des ménages malagasy, il a été rapporté que l’aide aux plus démunis devrait être la priorité en matière de dépenses publiques supplémentaires de l’Etat. Quelques 2.000 ménages ont été contactés par téléphone, les demandant ainsi quelles seraient leurs priorités par rapport à la gouvernance du pays.

La vulnérabilité de la Grande île requiert plus de financement pour le rehausser d’un cran. C’est ce que le Conseil d’administration du Groupe de la Banque mondiale à Washington a opté en offrant un financement de 95 millions de dollars pour soutenir deux projets, dont la fourniture de service public et stimuler la création d’emploi. D’après les explications de Mark Lundell, directeur des Opérations pour Madagascar, Mozambique, Maurice, Comores et Seychelles, « la crise politique passée a eu des effets dévastateurs sur Madagascar.

Les fêtes de fin d’année arrive à grand pas et l’agitation commence se faire ressentir partout dans la capitale, surtout aux endroits limitrophes des grands marchés. Il est évident que des profiteurs grouillent et se confondent avec les consommateurs. Presque tous les marchés de la capitale sont bondés.